Tag Archives: Cheminée

L’Angelo à Barbizon, buon caffè

19 Fév
Barbizon

(visité le 18/2/2016 – reportage photo : M.S)

Dans la Grande rue, à Barbizon, auberges, hôtels, restaurants se succèdent. L’embarras du choix. Rien de pire pour le chaland qui pressent les adresses faux jeton. Et il y a tout à craindre dans un village d’artistes, prisé, foulé, désiré. Un coup d’œil sur Tripadvisor donne 116 visites pour cette adresse là. L’Angelo. Et, aucun commentaire désastreux.

Banco. Lire la suite

L’Ecir, le café du dimanche à Denfert Rochereau

31 Mar
café richard

L’Ecir, café restaurant 59 boulevard Saint-Jacques 75014 Paris. Tél. 01 45 65 22 15. Visite mars 2014 //  photo boncafeparis.

Le dimanche des élections municipales, du côté de la place Denfert Rochereau, c’est à peine croyable, mais le bon café est rare.

Ce jour là Mr K. et moi allons le dénicher boulevard Saint Jacques.

L’établissement nouvellement décoré,  abrite une cheminée toute petite avec des bûchettes, appelée à disparaître à l’heure de la prohibition en 2015, le spectacle n’en est que plus extraordinaire.

Le serveur nous sert une première série de deux espressos, puis une deuxième, c’est tout dire… Du café Richard, mouture fraiche, machine entretenue, tasses non ébréchées, à force de ne rien déplorer… on s’étonne. Mais oui,  tout est bien qui finit bien. On se détend, on  savoure cette bouffée de vie entre deux.

La Cantine – un café Florio

8 Mar

Café Florio Maison Richard à 2,10 € à déguster en terrasse ou près de la cheminée.

La Cantine est un restaurant de bordure tout comme il faut ;  situé entre les métros Balard et Lourmel au fond de ce XVème arrondissement si sage. L’ambiance est chaleureuse et tranquille.

Le fin du fin en hiver est de s’installer près de la cheminée allumée où brûlent de vraies bûches en bois. En été les terrasses invitent à la pause.

Lire la suite

Au restaurant salon de thé Le Quincampé – un café cheminée

7 Nov

Un café de la maison Richard réussi |  mise à jour 9/12/2014.

Quand l’hiver pointe, que la pluie donne… et que, encerclé par le ciel gris, Paris s’est refermé comme une huître, le Quincampé, au centre, brille comme une perle de tous ses  feux.  En automne comme en hiver, ce café est le lieu des rendez-vous romantiques par excellence.

Quincampé : restaurant et salon de thé ouvert du Lundi au vendredi de 12 h à 23 h samedi de 15 h à 23 h 30 et le dimanche  brunch oriental.

De la rue Quincampoix, rien ne laisse présager,  la présence d’une  vraie cheminée, en service.

Il faut au préalable franchir une première salle, toute  étriquée, pour découvrir ensuite une plus grande pièce,  chaleureuse, où emmener sa douce, son tendre ;  sa bande de copains copines…

Grandes et petites tables alternent,   entourées de fauteuils confortables au velours rouge.

Il fait terriblement bon s’affaler pour quelques heures à l’heure du thé ou du café.

Servi très chaud, avec en prime des pastilles de chocolat noir, des raisins secs  et du sucre de canne.

Café espresso, café crème, café viennois ou encore cafés à la fleur d’oranger ou à la cardamome sont à la carte pour les curieux des saveurs orientales, une tendance affirmée du Quincampé. Voir nouveau billet du 9/12/2014.

L’ancienne cheminée a été remplacée par un poêle Godin en  décembre 2014, juste avant la nouvelle réglementation 1/1/2015.

Quincampé, 45 rue Quincampoix 75003 Paris. Tél. 01 40 27 01 45.

Prix 2014 : 2,50 €

%d blogueurs aiment cette page :