Archive | Etranger RSS feed for this section

El magnifico, le meilleur café de Barcelone

16 Nov
Peu de places dedans

Peu de places à l’intérieur | 11/2014.

De jour comme de nuit, impossible de le rater ce torréfacteur. Situé dans les ruelles du vieux quartier  de Barcelone.  En plein quartier Barri Gotic. El Magnifico propose un café du jour à 1,40 €.

Ola ! L’espresso du 8  novembre 2014 s’annonçait sous les auspices d’ un café du Salvador de Roberto Ullua. La fiche d’identité du produit s’affichait en apparence sur le bar. Très très bon signe… Les aficionados s’amassaient sur le trottoir. Après quelques heures d’errances près de la Rambla et malgré l’heure tardive qui nous rapprochait davantage de la tasse de thé,  la halte s’imposait. Le quatuor de touristes que nous formions depuis deux jours freinât, zieutât, se regardât. Un accord unanime nous dirigeât vers l’entrée. Nous primes places. Je sortis ma modeste camera – qui fait le maxi…mum. Lire la suite

Publicités

La pâtisserie Campana sert le meilleur café de Séville

23 Mar
XXXXX

Un Catunambu à  1,30 € au comptoir // photos : boncafeparis.

L’établissement incarne la tradition. La pâtisserie la plus célèbre de Séville. Une partie comptoir, une partie vente à emporter. Personnel à l’allure professionnelle en costume rayé et tablier en dentelle. Avare en parole ; la démarche vive ou chaloupée. Le café servi au comptoir, des habitués debout, prêt à camper là s’il le faut. Cela signe le bon endroit. Les pâtisseries aux œufs affichent l’air irrésistible  du fait maison. Lire la suite

L’un des meilleurs cafés de Séville après des tapas gastronomiques à la Cava del Europa

23 Mar
XXXXX

Dans le quartier de Santa Cruz le café est offert aux Français « routardés » La Cava del Europa Calle Puerta de la Carne, 6. // photos : boncafeparis.

Après avoir regretté quelques tapas grassouillettes et rabougries commandées malencontreusement dans un bar à tapas du long du fleuve (côté Triana), il fallut remonter la pente et reposer nos foies patraques.

Guidés par le Routard, nous arrivâmes  directement au nord est de Séville. Non loin des jardins de l’Alcazar.

Lire la suite

La Russie invente le café anti-crise… au temps passé

25 Avr
Moscou photo

Tsiferblat moscovite // photo Courrier International.fr

C’est quoi un  « Tsiferblat » ? Le mot signifie en russe  le cadran de la montre.

Dans ce café anti-crise, les clients paient au temps passé au lieu des boissons consommées.
« Le Premier a ouvert à Moscou il y a quelques années. Aujourd’hui, l’enseigne a essaimé dans plusieurs villes : Rostov-sur-le-Don, Kazan et Nijni Novgorod en Russie, Odessa et Kiev en Ukraine. A Saint-Pétersbourg on en compte déjà deux – et plusieurs autres cafés se sont inspirés directement du concept », écrit Anders Mård, le journaliste du Sydsvenskan, un journal suédois.
On les appelle aussi les anti-cafés, le décor est décontracté,  les gens consomment cafés, thés et  gâteaux à gogo.
La première heure coûte l’équivalent de 3 €, moitié moins ensuite. Ils sont surtout fréquentés par les étudiants et les personnes âgées. Tout repose sur les réseaux sociaux et  le bouche-à-oreille.
Source : Courrier International du 24/4/2013

Kauko, le café design d’Helsinki

6 Déc

A Helsinki, l’incroyable café Kauko propose aux Finlandais de régler la hauteur de leur siège, table, l’intensité de l’éclairage et le volume de la musique… à l’aide d’une télécommande individuelle.

L’idée est d’appeler l’attention du public sur l’importance du design pour vivre mieux au quotidien, en accord avec la nomination d’Helsinki comme capitale mondiale du design en 2012. Bonus ultime,  le café est gratuit.  Est il bon ?

{source : chefdentreprise.com}

A Marjolaine, le meilleur café bio de femmes péruviennes

7 Nov


Au sommaire de l’interview : Présentation de la plantation La Minga / Des explications sur la culture des caféiers en bio / D’où vient le goût acide du café/

« La Minga » en langue indigène péruvienne  désigne la femme qui récolte le café. Sandra, fille d’une petite productrice de café au Pérou présente les cafés de sa famille au salon Marjolaine. Une femme, péruvienne, qui vend ses cafés bio, en direct en France, Lire la suite

Sofra in London – café turc et marc de café

9 Jan

Café turc servi à Londres avec des baklavas truffés de pistaches comme il se doit.

D’une ruelle minuscule  partant d’Oxford Street, une petite place se cache à 30 mètres. Quatre restaurants tiennent les coins. Nos pas bien inspirés nous ont mené vers l’un d’entre eux, le Sofra, un restaurant turc.

A peine assis, Miss Pinar – c’est son nom – vous apporte hou mous et pain chaud. Lire la suite

La tasse de café Illy cinq fois moins chère à Alger qu’à Paris

24 Juil

A Paris, le café Illy coûte pas moins de 2 € la tasse.

La conférence de presse  organisée à Alger le 20 juillet 2011 afin d’annoncer la conclusion du partenariat entre Illy et Pajol Algérie  est l’occasion de découvrir que la maison italienne :

  • sert chaque jour dans le monde  6 millions de tasses ;
  • expédie ses capsules a  50 000 établissements  ;
  • a développé sa première machine Espresso en 1935 ;
  • et module ses prix en fonction du pays,  entre 35 et 50 DA la tasse en Algérie l’équivalent de 0,34 à 0,48 €  d’euros !

Merci à la journaliste Samira Azzegag d’avoir publié  ces informations dans le quotidien Le Temps d’Algérie.

Les Luxembourgeois apprécient les très grands crus de café Knopes

1 Mar

Fabien Knopes tient le Coffee shop à Luxembourg (photo site : Lessentiel online)

La  famille Knopes torréfie de père en fils, depuis 75 ans, dans un atelier situé en Belgique,  près d’Athus.

La marque,  peu connue en France,  s’est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de «specialty coffees».

Ces variétés  vendues sous le label Cup of  Excellence sont produites en petites quantités en Afrique, Amérique latine et centrale et en Asie. Les Luxembourgeois  les dégustent dans deux coffee-shop situés dans le Duché du Luxembourg (à Luxembourg et à Messancy) mais aussi dans une cinquantaine de restaurants.  (Source : L ‘Essentiel On line)

Le meilleur café espresso de l’île d’Amorgos

25 Jan

Projection du film Le Grand Bleu en sirotant un cocktail bleu en été...

L‘île d’Amorgos en juillet, déroule un tapis de plaisirs  paradisiaques pour qui aime la vie à dos d’âne ponctués de pause cafés frappés…  Le port de Katapola au sud abrite des chambres d’hôte et des studios très cosy. Une américaine est arrivée un jour ici, il y a une dizaine d’années, sans savoir qu’elle ne repartirait plus jamais. On trouve dans sa boutique  de jolis vêtements qu’elle va chercher en papotant gentiment.

Dans ce café, Le Grand bleu, où le réalisateur Luc Besson revient régulièrement saluer le patron, des séances du film culte sont programmées chaque soir à 21 h, en saison. Et c’est très intéressant de repérer les quelques scènes tournées sur place, en mer, aux pieds du monastère de Hora, accroché à une falaise.

Le matin, les accros du petit noir s’y retrouvent pour recharger leur vitalité au café espresso Illy, le meilleur de Katapola mais aussi le plus cher (+ 2 € ).

Le meilleur espresso de Katapola avec vue sur le mont de Hugo le Warrior.

Le Wi-fi attire aussi les irréductibles branchés…

Guide Pratique – Liens avec l’île d’Amorgos
9 heures de traversée en bateau du port du Pirée (Athènes)
île allongée en longueur programme cafés frappés, randonnées, baignades, salades grecques.
Destination polyvalente pour couple, famille avec petits enfants ou ado
Pension Diosmarini une adresse testée très confortable (français et anglais).
Pub Le grand Bleu et son hôtel à proximité.

Café Wi-Fi Le Grand bleu

%d blogueurs aiment cette page :