Tag Archives: Historiques

Au restaurant Lapérouse – un café Richard

17 Juin

Café à 6 €.

S’adosser aux  confortables banquettes de velours rouge du restaurant Lapérouse et voir  jaillir des cuisines sur un plateau argent un café Richard corseté pour donner du  bonheur. Un moment de pause, cueilli après le coup de feu, pour rêver en compagnie des personnages légendaires innombrables  photographiés sur les murs : les  frères de Goncourt, Edmont et Jules, Charles Baudelaire, Sarah Bernhardt...

Restaurant Lapérouse 51 quai des Grands Augustins 75006 Paris

A la brasserie Le sélect – un café au souvenir de Picasso

12 Jan

Ambiance parigote à côté des cinémas de Montparnasse.

Les artistes inconnus d’aujourd’hui fréquentent ils plutôt la rive gauche ou la rive droite, Montparnasse ou Belleville ?  Dans cent ans, le temps que la vie au présent devienne Histoire,   nos petit-enfants le découvriront…

Dans les années 20, les heures chaudes de la culture parisienne se vivaient, là, du côté de Montparnasse. Picasso,  Cocteau, Hemingway, Fitgerald ont ainsi poussé la porte de la brasserie Le Select (créé en 1923) et de bien d’autres cafés du boulevard du Montparnasse. L’exposition de tableaux de nus sur les murs plaira aux américains et japonais, en guise de coup d’œil appuyé à une époque révolue. Mais combien payaient ils leur café à l’époque  ? Aujourd’hui,  Le Sélect fait partie des plus chers de la capitale… à 2,80 € (soit 18,36 F) !

2,80 € le café Ladoux (Maison Richard).

L’inflation selon le Ministère de l’Economie et des finances entre 2000 et 2006 pour le prix du café a été de  + 64 % le café de 2000 à 0,91 € (6 F) est passé en 2006 à 1,50 €. Si l’on se basait sur les prix pratiqués par Le Sélect, cela donnerait  + 300 % en onze ans.

Malgré tout le café Ladoux de la maison Richard servi dans de jolies tasses en porcelaine par des serveurs en veste blanche typiquement parisiens passe à merveille pour les touristes de passage… moins  pour les artistes fauchés.

La société Ladoux a été rachetée en 2006 par la maison Richard basée à Genevilliers. Le Café Ladoux reste seul à la gamme (prochain sujet d’enquête…)

Le Sélect ouvert en 1923 nous la joue kitch.

Le Sélect
99 boulevard du Montparnasse 75006 Paris
Tél. 01 45 48 38 24
Métro Vavin

Au musée Rodin – un café jardin

5 Nov

Une pensée pour le petit noir, à 50 mètres de là..

A quoi pensait le sculpteur  quand il a travaillé  ce corps magistral ? …

Son penseur  nous laisse libre de tout imaginer,  comme le désir fumeux  d’un petit noir.

Le café se trouve au détour d’une allée du parc de l’Hôtel Biron (XVIIIe siècle). L’un des jardins les plus charmants de la capitale.

La terrasse de la cafétéria du musée Rodin à lautomne.

Cette propriété, enrichie d’une chapelle – où se tient actuellement l’exposition sur l’Atelier d’Henry Moore – est devenue musée sur le désir d’Auguste Rodin qui œuvra avec énergie à cette transformation quand il y logeait avec nombre d’autres artistes (Isadora Dundan, Henri Matisse, Rainer Maria Rilke…).

Bastien Lepage - Auguste Rodin

Le cœur de Paris cache des lieux magnifiques, à fréquenter sans modération, si ce n’est le prix à acquitter pour entrer – 7 €.

Situé à deux pas des ministères, quand le Président de la république populaire de Chine, Hu Jintao, vient en visite à Paris, tout le quartier du musée est ceinturé, et les hélicoptères volent au dessus du nid de sculptures.

11 heures, passage du convoi présidentiel.

La rue de Varenne est ceinturée.

Lhélico au dessus de la statue monumentale du sculpteur anglais Henry Moore... Larche.

Le verrou de Henry Moore fait penser au silex.

L’hélicoptère survole le musée. Les sculptures d’Henry Moore retiennent leur souffle.

Cette sculpture haute de six mètres toute lisse, évoque les os.

Henry Moore fut inspiré toute sa vie par les objets trouvés dans la nature

L’exposition Henry Moore, L’atelier dure jusqu’au 27 février 2011. Contenues dans seulement trois salles, les œuvres du sculpteur anglais se découvrent rapidement.

Le penseur au musée Rodin (photo M.S)

Ma note : 5,5/10 pour ce café signé maison Richard.

Le café du musée Rodin se débusque dans une allée ombragée. Le jardin abrite vingt-cinq œuvres.

Des formules-déjeuner sont servies (entre 10 et 16 €), le pain est délicieux, le sandwich végétarien bien vinaigré, les macarons tendres, la restauration de qualité.

Et cet espresso ?

Hélas ! sorti de ce lieu remarquable où il est servi, le breuvage reste moyen, pourtant la mousse caramel laissait présager un meilleur café ; il est juste… honorable.

Les roses tardives de novembre.


Café du musée Rodin
79 rue de Varenne, 75007 Paris
du mardi au dimanche
de 10 h à 17 h 45
Métro : Varenne, Invalides.

Site du musée Rodin

1,80 € lexpresso en 2010.

Et vous… qu’en avez vous pensé?

%d blogueurs aiment cette page :