Archive | Coulisses RSS feed for this section

Marc Veyrat rouvre La maison des bois le 1er juillet 2016

25 Mar
Marc Veyrat; Veyrat

« Si on n’a pas les yeux pétillants et si on n’aime pas les autres, on ne peut pas être un grand cuisinier », Marc Veyrat |photo M.V.

Marc Veyrat a 65 ans et repart à zéro. Après un grave accident de ski (en 2006) et un terrible incendie (en 2015) qui a ravagé son hôtel-restaurant de Manigod en Haute-Savoie, le chef poursuit sa route. Il compte rouvrir la Maison des bois, reconstruite de fond en comble,  le 1er juillet 2016. Mais aussi un bistrot pour gouter sa cuisine de « paysan de la nature » comme il aime à dire.

Au détour d’une conversation avec le chef triplement étoilé dans une autre vie,   j’apprends qu’à l’automne, il va publier un livre de mémoires à sa manière toujours singulière’. « Le premier  livre de cuisine sans recette, comme ça je n’emmerderais pas les gens avec des recettes folles et des ingrédients impossibles« , dit il avec humour. 150 pages. « Ma femme a fait un très bel herbier de plantes sauvages en noir et blanc.  Je présente une photo et quelques lignes où je raconte des histoires. Par exemple ces Premières de porc pomme de terre et café. Je raconte que quand j’étais petit, c’est un marchand de Lyon qui venait nous livrer 50 kilos de café vert. Cela tous les deux ans. On entreposait les sacs dans un grenier avec tous les autres biens précieux, l’argent, les photos, les papiers officiels. Ce plat de produits paysans est une alliance entre le pauvre et le riche ».

[Source : Interview téléphonique le 24/3/2016]

Finalement la Maison des bois aura réouvert ses portes, le 18 juillet ! Un planning quasiment tenu et des projets explicités  dans cet article de la Tribune de Genève…

Publicités

Le brûlerie Caron, c’est toute une histoire familiale, de père en fille

14 Déc
Anne Caron devant la machine de son père Sylvain

Anne Caron devant la machine de son père Sylvain, un trésor.

Jeudi 11 décembre 2014, une visite à Châtillon est inscrite en rouge sur mon agenda. La brûlerie Caron m’invite à venir découvrir son café. Je ne crois pas avoir  jamais gouté leur blend qui a obtenu une récompense en 2013, médaille d’argent. Sylvain Caron, a de plus été consacré Meilleur torréfacteur de France en 2011. Cette maison reste discrète.

Châtillon c’est le bout de la ligne 13. Bref un endroit de banlieue où les journalistes parisiens ne s’aventurent guère. Xavier, le responsable commercial vient me cueillir à la gare. Les dix minutes du trajet me confortent dans le sentiment que la visite va être fructueuse.
Lire la suite

Ce cake au café de Pierre Hermé…

23 Oct
série de cakes de Pierre Hermé en route vers Tain l'Hermitage...

Dégustation des cakes de Pierre Hermé dans le TGV qui mène à Tain-l’Hermitage… merci « drôles de dame ». photo // MS.

A 9 heures du mat dans un TGV gris qui file vers Valence, quand le café n’arrive pas, que vous n’articulez plus,  et que de charmantes drôles de dames viennent vous servir, avec le sourire, quatre cakes signés Pierre Hermé, citron, Ispahan, chocolat et café…. et bien vous acceptez de la soulever cette paupière lourde et puis l’autre ; hop ;  vous vous rasseyez un peu plus droit,  posez les mains sagement devant vous sur la tablette… comme une gentille petite fille.

Avec mon voisin, nous les avons trouvé tous  fameux ces gâteaux de notre enfance. Le contraire aurait été étonnant, Pierre Hermé est un pâtissier auréolé, olé.  Sauf que ce tout dernier gouté, quelle Lire la suite

Le dégustateur de café fait des slurp pas des glouglou

26 Déc

Reportage – A L’académie du Café à Gennevilliers où siègent les équipes des Cafés Richard, Michael MacCauley, le directeur qualité nous  a préparé une petite dégustation matinale dans les règles de l’art. Lire la suite

Le tonneau en bois de Blue Mountain des Cafés Richard

30 Nov
XXXXXX

Barrique de Blue Mountain / photo boncafeparis.com

Reportage – Dans les coulisses des Cafés Richard à Gennevilliers, du Blue Mountain.  

Dans la  salle de torréfaction, nous avons aperçu  ce petit tonneau très mignon en provenance de la Jamaïque. C’était inscrit « Blue Mountain coffee ».  ! .  Café rare  – 90_ % de la production s’exporte au  Japon.  Ces grains mythiques arrivent dans des tonneaux en bois…

Une  première émotion pour deux passionnés de café comme nous.

Il faut vous prévenir, ce billet fait l’impasse sur la Lire la suite

Le Café gourmand inspire le grossiste Métro

17 Oct

Sous la marque de Métro Horeca, la restauration  s’approvisionne en mini portions pour café gourmand standardisé // photo MS  Entrepôt Métro à Paris Bercy

Coulisses  – Vous aussi quand vous n’avez pas envie de prendre un dessert, vous vous repliez avec aise sur le café gourmand ? Et vous aussi une fois réglée la note, êtes vous  étonné de voir afficher un  prix forfaitaire qui correspond à la stricte addition des prix d’un café et d’un dessert ? Ingénieux stratagème pour pousser le sucré avec le café auprès de clients  coincés, au début le café gourmand comportait un petit, voire deux petits bonus mouchoir de poche.     Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :