Quatre cafés en grains Lavazza pour machines à cafés automatiques avec broyeur

20 Sep
Une belle dégustation de Nicolas Geslain, formateur au Training Center Lavazza

Dans l’ordre de la  dégustation de gauche à droite avec Nicolas Geslain, formateur au Training Center Lavazza.  | reportage photos boncafeparis.com

Lavazza  n’est pas le nom d’un clown mais celui d’un épicier de Turin : Luigi Lavazza. Passionné par la torréfaction, ce moustachu fonde sa société en 1895.

Luigi Lavazza (photo web)

Luigi Lavazza, 1859- 1949. (photo web)

De fil en aiguille, la quatrième génération a pris les commandes. La marque de Turin est devenue le leader du marché de l’espresso en Italie et exporte dans plus de 60 pays. Deuxième distributeur mondial de café derrière Segafredo Zanetti, d’après les informations de LSA-Conso (27/11/2012).

En septembre 2016, en me rendant à la dégustation des nouveaux cafés en grains de la marque bleu marine, à Paris, j’étais curieuse de découvrir de meilleurs breuvages  que ceux habituellement servis sur les comptoirs  parisiens. D’entrée de jeu, Nicolas Geslain,  le sympathique barista, m’a expliqué que Lavazza  travaille une cinquantaine d’origines de quinze pays différents. Tout comme une marque de champagne ou un parfumeur, il faut proposer un goût constant et gommer l’effet millésime. Apporter de la structure avec ceci, une touche de  fraicheur avec cela, des arômes avec ceci ou cela, etc. Ces cafés d’assemblage constituent des recettes, au secret bien gardé.

Lavazza, crème brillante et aromatique ô possible !

De très bon augure cette  crème brillante ô possible !

Ce café italien, je l’apprécie en mode ristretto, deux centimètres de café dans la tasse,  à bords  épais si possible.  Nicolas Geslain,  a joué le jeu, avec une eau filtrée, qui rappelons-le,  fait 98 % du goût du café, un point essentiel ! Quatre styles bien différents pour cette dégustation de 11 h.

1/ Café Qualita Oro. 100 % arabica. Petite nouveauté : le paquet de 250 grammes. Tout ce que j’ai réussi à glaner, c’était que cet assemblage à succès, inchangé depuis 1956, incluait 5 origines d’Amérique latine et centrale. Façonné pour être le café d’après déjeuner, aromatique, équilibré entre la fraicheur et la structure.Intensité 4. S’il est bien préparé, ce café est très agréable.

2/ L’espresso Italiano Classico. 100 % Premium arabica (Brésil, Pérou, Guatemala, Colombie).  Une vraie rondeur qui nous souffle des airs chauds  de cacao. A consommer à toute heure. Une bouche avec du gras, de la gourmandise, avec une texture qui tapisse le palais. Intensité 4.

Perfetto

Perfetto, le plus complexe de la gamme.

3/ Perfetto Espresso. 100 % arabica. Des arômes de fruits secs… et le style comptoir, acidulé et structuré à la fois avec une finale aromatique de jasmin. Très belle longueur. Mon coup de cœur. Intensité 5.

4/ Il Mattino. Un poil de robusta mélangé à des arabicas. Des notes de bois et de vanille, une bouche sucrée. Il faut aimer cette sucrosité lactée. Prévu pour incarner le café du  petit déjeuner, un côté « ami Ricoré ». Intensité 5.

Tous ces paquets de café en grains sont destinés aux grands amateurs de café,  équipés de machines à cafés automatiques  avec  broyeur intégré, le nec plus ultra en 2016,  pour optimiser la fraicheur, et donc le goût !

arômes du café

quelques arômes du café

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :