Les capsules de café font le plein de furane et alors ?!

18 Avr

Certes, le café apporte des furanes mais en deça de la  dose journalière admissible.

Après  le bisphénol A et les phtalates qui peuvent migrer dans le café via les cafetières enrobées de plastique, voici une autre substance potentiellement cancérigène pour l’homme  dont les consommateurs doivent se méfier… le furane. Il s’agit d’un polluant qui se forme lorsque les aliments sont chauffés, et qui,  à fortes doses  s’accumule dans nos tissus.

Des chercheurs espagnols de  l’Université de Barcelone viennent de publier… les résultats d’une étude à ce sujet qui démontre que le café en capsules hermétiques   renferment les doses de furane les plus importantes. Voyez ci-dessous :

  • capsules de café Nespresso : 117 à 244 ng / ml
  • café moulu en cafetière : 20 à 146 ng / ml
  • café décaféiné en cafetière : 14 à 65 ng / mlll
  • café instantané : 12-35 ng / ml.

Les doses maximales admises – dont ceux qui ont vu le documentaire de Marie-Monique Robin Notre poison au quotidien connaissent les biais –  correspondent à plus de 20 tasses de café en capsules et 30 espressos par jour.  Mais par prudence, un autre article, publié par le Réseau Environnement Santé (RES), suggère  d’utiliser la cafetière à piston. Ce sont les torréfacteurs qui vont être contents !

Voici la conclusion de cette étude espagnole :  » Le temps de cuisson et la température appliquée aux grains de café vert influe sur le contenu final de furanes du café. Par conséquent, nous recommandons de légèrement torréfier  (140 ° C pendant 20 min) pour réduire la formation de furanes. Les niveaux de concentration de furanes dans le café moulu ordinaire (20 à 146 ng / ml), décaféiné (de 14 à 65 ng / ml) et le café instantané (12-35 ng / ml)  commercialisé en Espagne étaient en accord avec ceux rapportés dans la littérature, montrant les plus fortes concentrations de capsules espresso. Néanmoins, il faut mentionner que les concentrations de furane dans les capsules de café Nespresso (117 à 244 ng / ml) ont été supérieures à celles obtenues pour le café moulu ordinaire. L’apport de furanes tous les jours de la consommation de café a été estimée à 0,25 et 0,38 mg / kg pc pour les hommes et les femmes, respectivement. Ces valeurs sont inférieures à la dose journalière admissible établie de 2 ug / kg de poids corporel« .

Voir aussi le billet sur le test rassurant de 60 Millions de consommateurs d’octobre 2013.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :